45

Juste sortir de l’ornière de l’année 4-4 / De ce qu’elle m’a pris / J’ai vieilli par plus d’un cheveu blanc / Mon père perdu hante mon téléphone / Le rêve d’Ali chez nous s’est achevé / Zoé a rejoint les étoiles / Edouard, doux roumain s’est éteint.

Combien de perte pour un gain ?

Je n’avais pas envie de fêter mon anniversaire cette année / Je ne suis pas Sophie Calle / Je ne sais pas compter / embrouillée par le moindre calcul mental / je n’aime pas l’unité / partager les âmes se fait sans symétrie.

Une poignée m’a aidée à affronter les chiffres / Je ne suis pas devenue millionnaire mais reine d’un soir / certain.e.s ont cherché les réponses aux énigmes / D’autres ont sorti des mots et images infinis.

Collection libre à échanger contre année suivie

« Ceux qui sont morts ne sont jamais partis,
Ils sont dans le sein de la femme,
Ils sont dans l’enfant qui vagit,
Et dans le tison qui s’enflamme.
Les morts ne sont pas sous la terre,
Ils sont dans le feu qui s’éteint,
Ils sont dans le rocher qui geint,
Ils sont dans les herbes qui pleurent,
Ils sont dans la forêt, ils sont dans la demeure,
Les morts ne sont pas morts. »

http://www.uwb.absyst.com/download/frankofonia/cwiczenia/negritude%20poemes.pdf

https://vimeo.com/36466793

http://www.jasonyarmosky.com/elderkinder/

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s