On parle du Goncourt ?

20130502_134634-001

Goncourt, et autres prix. Folie des caméras, pour quelques livres, et rien à en dire de particulier. C’est grave ?

Pas de mal, pas de bien. Pas d’avis sur les ficelles qui se tirent sans doute, et pourquoi telle maison d’édition sait y faire plus qu’une autre, et insiste. Ça fait vendre.  L’argument à deux balles. J’en prends un, je lui colle le bandeau rouge, et tout s’enchaîne, le livre est partout, donc banco.

Parfois, on me l’offre le Goncourt de l’année, et parfois, je le lis. Ou alors, celui de l’année d’avant… (Et souvent, je les revends direct, les librairies d’occasion, c’est pas fait pour les chiens.) Mais je ne l’achète pas, parce que c’est triste, toute cette solitude du lauréat, et combien de livres qui font peine, pour un qui fait plaisir ?

4 Replies to “On parle du Goncourt ?”

  1. Goncourt ou pas, qu’importe la flacon… Les Champs d’honneur de Rouaud est un grand livre, pourtant il a été primé… Hemingway a reçu le Nobel, Maeterlinck itou, Knut Hamsun également… Et pourtant ils sont très, très bons. Burgess et Rimbaud n’ont pas reçus de prix, leurs livres sont sans prix… Bref, ce n’est pas une bonne question, je trouve.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s