Différé is un rather not comme un autre

20130812_123251

Aujourd’hui, je suis allée à un enterrement, et après dans un magasin de tatouages pour me faire percer un trou dans l’oreille qui s’était rebouchée, comme ça, ça serait symétrique, et surtout, comme ça, j’éviterais de penser au gâchis de la disparition de celle qui aurait mieux fait de ne pas nous quitter, tout le monde sait qu’il ne faut pas mourir trop jeune.

Le magasin est tenu par une brésilienne impassible aux cheveux de pin-up, et à chaque seconde, je sais que c’est une fuite d’être là, et je fais semblant d’être concernée par la question des oreilles et des trous qu’on peut faire dedans, et je regarde dans les petites vitrines le bijou qui va orner mon lobe, mais pas loin, il y a les moments précédents, pas loin, toutes les photos d’elles depuis la naissance, quand on tombe dans une sorte de trou pas très confortable, ça-fait-mal-partout-de-voir-le-cercueil.

Aujourd’hui, j’ai pris du temps. J’ai volé du temps et je l’ai laissé en place, j’ai évité qu’il se disperse autour, là où il aurait trop d’espace. Je l’ai enfermé sur lui-même, et il n’aimait pas ça. C’est un peu le problème, quand on ne veut plus bloguer, ce conflit entre oui, allez, et non, plus jamais. Les mots écrits instantanés qu’on enferme sans même s’en rendre compte, avant de retomber dessus, et de se rappeler que pour percer, il faut prendre une aiguille très fine, et bien désinfecter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s